This website use cookies and similar technologies to improve the site and to provide customised content and advertising. By using this site, you agree to this use. To learn more, including how to change your cookie settings, please view our Cookie Policy
Pocketmags Digital Magazines
IT
Pocketmags Digital Magazines
   You are currently viewing the Italy version of the site.
Would you like to switch to your local site?
Digital Subscriptions > Cities Today > September French > Les maires des Etats-Unis demandent plus d’orientation de la part du président Trump

Les maires des Etats-Unis demandent plus d’orientation de la part du président Trump

En juin, Mitch Landrieu, maire de la Nouvelle-Orléans, a commencé son mandat d’un an comme président de la conférence des maires des Etats-Unis. Jonathan Andrews lui a parlé à son retour de son dernier voyage à Washington DC sur la raison pour laquelle les maires méritent un plus grand rôle dans les actions portant sur l’infrastructure, la santé et le changement climatique

INTERVIEW

Mitch Landrieu (gauche) le nouveau président de USCM ; Tom Cochran (centre) PDG d’USCM ; Mick Cornett (droite), maire d’Oklahoma City et président sortant
Photo: USCM

Vous êtes devenu président de la conférence des maires des Etats-Unis (USCM) à une période fort difficile avec une administration fédérale en porte-à-faux par rapport à de nombreuses positions politiques de l’USCM. Quelles seront les prises de positions-clés que vous adopterez comme président ? Y a-t-il des « lignes rouges » pour les maires ?

Nous n’ avons pas de lignes rouges, ce n’ est pas de cette facon que les maires travaillent. Nous sommes constructifs et voulons toujours construire des partenariats et quand cela ne marche pas, nous en faisons un. Nous ne tracons pas de lignes rouges parce que cela cree de fausses attentes et promesses qu’il est impossible de tenir. Nous croyons toujours qu’il y a un moyen de resoudre un probleme et si les gens sont de bonne foi, il y a un moyen de trouver un terrain commun.

Deuxiemement, nous avons reconnu que nous ne fixons pas l’agenda a Washington DC. Nous devons essayer de verifier d’apres ce qui sort de la Maison- Blanche, ce dont parle le Congres pour alors communiquer notre position sur ces sujets precis.

Notre forte observation, et une sur laquelle nous sommes d’accord, c’est que le pays veut faire quelque chose sur les infrastructures au plus tot. Nous croyons, en nous basant sur notre experience parce que nous sommes ceux qui avons construit 75 % des projets en Amerique, que les maires savent comment construire les choses dans les delais, sur la tache et en dessous du budget. Le Congres devrait travailler directement avec les maires pour elaborer un projet de loi sur les infrastructures. Il est impossible de parler de ce projet de loi sans integrite. Il faut de l’argent reel et de l’argent neuf, de l’argent public, affecte a la construction de batiments, de ponts, de ports, a travers toute l’Amerique.

READ MORE
Purchase options below
Find the complete article and many more in this issue of Cities Today - September French
If you own the issue, Login to read the full article now.
Single Issue - September French
FREE

View Issues

About Cities Today

Les arbres de la connaissance - Comment Singapour développe son économie numérique dans plusieurs villes d’Asie -Reportage : Les villes intelligentes en France -Interview : Le maire de la Nouvelle-Orléans -Barcelone limite l’invasion de l’automobile

Other Articles in this Issue


Modalità di pagamento Pocketmags Payment Types
A Pocketmags si ottiene Fatturazione sicura Ultime offerte HTML Reader Regali Loyalty Points